La joie de Pâques : les oeufs peints à la serbe

Article : La joie de Pâques : les oeufs peints à la serbe
3 avril 2020

La joie de Pâques : les oeufs peints à la serbe

Dans les nombreuses civilisations, l’oeuf représente une source de vie, un symbole de la résurrection et de Pâques. Je vous présenterai quelques astuces serbes pour colorer les œufs pour Pâques Orthodoxe. La réalisation de ce processus est tout à fait naturelle et les oeufs sont délicieux.

Étape 1

Le matériel : des œufs crus, de la pelure d’oignon trempée dans l’eau pendant une nuit,  des collants, un peu de sel et un peu de vinaigre et pour la décoration des feuilles de persil, de rosiers ou de pissenlits, ou un trèfle à quatre feuilles.

 

Étape 2

Trempez une feuille de persil ou un trèfle à quatre feuilles, ou bien une feuille de votre choix dans l’eau et placez-la sur l’œuf cru. Enroulez-le tout dans un collant.

Étape 3

Plongez l’œuf dans une casserole d’eau froide avec la pelure d’oignon. Ajoutez un peu de sel et du vinaigre.  Faites chauffer lentement jusqu’aux premiers bouillons puis laissez les bouillir 12 à 15 minutes pour qu’ils deviennent durs.

Étape 4

Sortez attentivement les œufs cuits. Mettez-les dans de  l’eau froide et puis enlevez le bas et la feuille.

Et voilà un joli œuf ! Préparés de cette manière, les œufs sont encore délicieux quand on les mange. Cogner des oeufs ensemble est une coutume serbe que les enfants adorent.

En ces temps difficiles, alors que l’humanité lutte contre ce virus dangereux, nos coutumes, notre foi et nos connaissances nous donnent la force de sortir victorieux de cette bataille.

Partagez

Commentaires