Sur la route

„Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux“
Marcel Proust
cmsImage

Voyager, c’est aimer autrui et admirer la nature et l’œuvre humain mais aussi améliorer soi-même. Les saveurs, les couleurs, les visages souriants et les visages tristes, les fleuves puissants, les sommets des montagnes qui arrachent le ciel, les animaux de toutes sortes et  les remparts des civilisations disparues deviennent l’impression d’un moment où nous sommes et le souvenir que nous gardons pour toujours. Ces images introduisent la lumière dans notre âme qui éclaire notre pensée et ainsi nous regardons ce monde avec les yeux des autres.

Le Danube me fascine depuis toujours. Etant enfant, je le regardais et me demandais toujours où il allait, et d’où il venait, comment les gens étaient de l’autre côté, ce qu’il y avait au sommet des montagnes qui l’entouraient, si ce que je voyais était un château ou un arbre ? Mille questions qui passent par la tête d’un enfant et qui trouvent parfois leur réponse quand il devient grand.

Le Danube, il est né en Allemagne, à Donaueschingen, une petite ville de la Forêt-Noire où se sont rencontrées deux rivières, la Brigach et la Breg. Et puis il est parti vers l’Est, traversant ou longeant, sur plus de 3000 km, 10 pays avant de se jeter dans la mer Noire par un delta, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui sert de frontière à la Roumanie et à l’Ukraine. Là, sur près de 5000 km2vivent plus de 200 espèces d’oiseaux.

Le Danube en Serbie

La ville romaine Viminacium était une des villes les plus importantes de l’Empire romain. C’était la capitale de la Mésie supérieure sur la voie Via militaris et le camp de base de la Legio VII Claudia. Fondée au Ier  siècle, la ville comptait 40 000 d’habitants. Viminacium était relié à l’est au Danube et à l’ouest la ville descendait vers la rivière Mlava qui se jette dans le Danube.

Imaginez une ville aux rues larges avec des bains publics, des villas luxueuses, un amphithéâtre, des aqueducs, des fresques, des sculptures et des mosaïques. C’est aujourd’hui le plus grand site archéologique de Serbie, près de la ville de Pozarevac.

Un peu plus loin, à l’entrée des Portes de Fer, une gorge du Danube, le site archéologique de Lepenski Vir témoigne de la présence humaine à cet endroit autour de 7000 avant J.C. Une dizaine de villages dont les habitants vivaient de chasse et de cueillette. Leurs tombeaux, les outils divers et les bijoux en pierre, en os et en corne, les sculptures en pierre de sablage et les dalles gravées par les signes qui ressemblent aux lettres nous montrent que ces communautés menaient  une vie riche et sociale. La plus célèbre sculpture est un être humain à la bouche de poisson,l’idole de Lepenski Vir.

Près de Kladovo, la table de Trajan taillée dans la roche conserve une épitaphe dédiée à l’empereur Trajan dont voici le texte :

330953_10150562501725706_663612838_o
Le Danube en hiver à Veliko Gradiste

« L’empereur césar, fils du divin Nervus, Nerva Traianus Augustus, vainqueur des Germains, grand pontife,investi quatre fois tribun, père de la patrie, consul pour la troisième fois,a entaillé les montagnes et placé des poutresde soutènement pour la réfection de cette route. »

derdapska-klisura-dunav-priroda-trajanova-tabla-1351736961-225403
Portes de Fer
derdapska-klisura-dunav-priroda-trajanova-tabla-1351737144-225405
Table de Trajan
29098195
Le Danube à Belgrade
Viminacijum-Kostolac-foto-J
Viminacium
Viminacijum1
Viminacium
The following two tabs change content below.
Vojka Milovanovic est docteur en sciences philologiques. Elle est contributrice du cyber-magazine « Bonjour de France ».Elle travaille en tant que professeure de FLE à l’école primaire « Dositej Obradovic » à Pozarevac Elle est examinatrice et correctrice du DELF SCOLAIRE A1, A2, B1, B2. Ses centres d'intérêt sont la didactique de FLE, la poésie et le théâtre. Elle écrit des poèmes en français. Ils ont remporté plusieurs prix aux concours internationaux de poésie.

Derniers articles parVojka Milovanovic (voir tous)

  1 comment for “Sur la route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *